3 façons de sous louer illégalement son appartement !

voleur-triche-interdit

La sous location est un sujet très controversé en France. On a tous entendu parler des histoires véridiques de personnes qui ont dû rembourser plusieurs milliers d’euros à leur propriétaire car ils avaient sous louer l’appartement dans lequel ils se trouvaient.

D’ailleurs, on trouve des exemples partout sur le net : “Airbnb: une locataire à Paris condamnée à payer 46 277 euros pour sous-location illégale” en novembre 2018 !

C’est clair que cela fait peur et on comprend tout de suite que la sous location est interdite car cela peut faire très mal en retour !

Dans cet article, je vais te livrer les 3 façons de sous louer en toute illégalité !

C’est parti…

1 – Sous louer illégalement : mode d’emploi

refuser-interdit

a) Ne demande pas l’autorisation explicite du propriétaire

Tu l’as bien compris, si tu veux aller vite et ne pas rencontrer d’obstacle à ta sous location, ne demande pas l’accord de ton propriétaire.

Tu n’as plus qu’à trouver un sous locataire qui est intéressé. Avec la tension locative dans les grandes villes, tu en trouveras très facilement sur Le Bon Coin ou autres site de mise en relation avec des locataires.
Poster une annonce près des universités pour trouver des étudiants qui ont impérativement besoin de logement pour réussir leurs études.
Tu peux aussi faire marcher le bouche à oreille qui reste très efficace et très discret.

hostilité

b) Ne rédige pas de bail de sous location

Pour rester discret et passer sous les radars, il ne faut pas rédiger de bail de sous location. Cela permet de ne rien déclarer aux administrations et s’assurer un avenir radieux.

En plus, en cas de problème avec ton sous locataire, tu pourras l’expulser très facilement, sans passer par toutes les procédures qui sont très longues et particulièrement coûteuses.

boite-argent-cash

c) Sous loue à un prix plus élevé

Un option particulièrement lucrative est de sous louer son appartement plus cher qu’on ne l’a nous-même loué. Cela permet de gagner de l’argent et de se constituer un revenu régulier issu de la sous location.

Cette stratégie peut être efficace dans les grandes métropoles.
Mais tu peux faire encore mieux !

Je vais te livrer l’astuce qui va décupler tes revenus !

Sous loue ton appartement sur AirBnb !

Ainsi, tu pourras louer ton appartement à la nuit en pratiquant des tarifs défiant toute concurrence et tout en augmentant tes revenus locatifs.

Bon, ok, je t’ai dis tout cela car c’est une façon pour moi de te mettre en garde contre ce type de pratiques illégales qui peuvent t’amener de gros ennuis.

Ce n’est pas ce que je veux pour toi… et ce n’est carrément pas ce que je pratique !

Alors je vais t’expliquer comment je procède, en toute légalité et en générant un revenu via ma société.

2 – La sous location, c’est illégal !

illégal-légal-coller-etiquette

C’est une croyance ! La sous location est une pratique encadrée par la loi. Elle est donc autorisée à partir du moment où on respecte ces règles.

Commençons par définir ce qu’est la sous location en une phrase : la sous location consiste à louer soi même un bien immobilier puis de le relouer, le sous louer, à une autre personne.

Jusque là, je pense que je ne te surprend pas.

Pourtant, pour réaliser cette action, il faut impérativement avoir l’accord explicite du propriétaire. Voici le lien vers le site de l’état qui en parle.

Bonne nouvelle ! C’est légal de sous louer un appartement ! Il faut bien sûr respecter notamment cette règle.

Un deuxième point important est à respecter : la sous location ne peut se faire à un prix plus élevé que le loyer initialement payé au propriétaire.

Autrement dit, il n’est pas possible de gagner de l’argent avec la sous location.

Mais tu as dis que tu générais un revenu !!!

C’est vrai ! Et je ne t’ai pas menti !

Car cela s’applique au résidence principales ou secondaires. Mais si tu loues un logement qui n’est pas ta résidence principale ou secondaire, alors tout devient possible ! Tu peux contourner la règle et louer plus cher.

Maintenant que je sens que tu t’interroges, je t’invite à respirer une bonne fois et lire attentivement ce qui va suivre.

3 – Sous louer comme un pro

equipe-professionnel

Maintenant, tu cherches à construire une source de revenus avec la sous location.

Très bien ! Voici le modèle à suivre.

Tu loue un appartement auprès d’un propriétaire qui est d’accord pour que tu sous loue son appartement, ce que tu feras en location courte durée (ou location saisonnière) pour pouvoir louer plus cher et en retirer une marge.

Il sera bien sûr nécessaire de se conformer à toute la réglementation concernant ce type de location.

Créer une société est nécessaire dans la plupart des cas, même si il est possible de faire sans mais cela nécessite une parfaite connaissance de toutes les règles. Pour ne pas écrire un roman ici, je n’aborderai pas ce point.

Finalement, quels sont les avantages à sous louer des logements ?

C’est une excellente question à laquelle je vais répondre tout de suite en 3 points :

  • il n’y a pas d’investissement à prévoir car ce sont les propriétaires qui supporte cette charge et les risque lié à l’investissement (obtention du crédit, apport personnel, remboursement des mensualité, etc),
  • rapide à mettre en place car, une fois l’entreprise créée, il n’y a plus qu’à démarcher les propriétaire,
  • facilement dupliquable car le schéma peut s’adapter partout en France.

4 – Et maintenant ?

loueur-professionnel-immobilier

Pour qu’elle soit rentable et sécurisée, la sous location doit être professionnalisée (entreprise à créer, automatisation, délégation, etc).

Au travers ce blog, je veux te partager mon expérience dans ce domaine. Tu peux d’ailleurs retrouver un exemple de ce que je pratique dans cet article.

Si tu veux passer à l’action, tu peux télécharger mon guide en lien sous cet article pour te donner les meilleures bases.

Si tu as des questions, ne soit pas timide et pose-les moi dans les commentaires.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •