Remplacer un salaire de cadre en 12 mois : après 8 mois d’activité

Panneau-résultat-pas-excuse

Déjà 8 mois que je me suis lancé un défi fou : remplacer mon ancien salaire de cadre de 3000€/mois dans une entreprise du CAC40.

Que le temps passe vite !

J’ai vécu de nombreux rebondissements, fait face à de nombreux soucis, trouver de tout autant de solutions. Les joies de la vie d’un entrepreneur !

Dans cet article, je te donne tous les détails de mon avancée dans ce défi. Et la route est encore longue.

1 – Sur la lancée des 4 premiers mois !

Je te faisais part il y a 4 mois des résultats encourageants de mes 4 premiers mois d’activité (tu peux relire le bilan des 4 premiers mois pour te rappeler de tout ;)). Alors, pour rester sur l’appartement en question, je te montre la suite des résultats !

Taux-de-remplissage-2019
Taux-de-remplissage-2020

Je me fixe un objectif de remplissage à 70% c’est donc une réussite de ce côté-là !

Il faut quand même noter que le mois de janvier 2020 a été en dessous de l’objectif de remplissage couplé à une période où mes tarifs étaient bas (la loi de l’offre et de la demande).

Du coup, pour rattraper le retard j’ai mis en place une astuce efficace que je te décris dans le prochain paragraphe. Patience, tu vas tout savoir !

Revenus-2019
Revenus-2020

Les revenus générés sont sous l’objectif en janvier mais ont retrouvés une forme idéale en février. Je fais tout pour que cela se maintienne !

Durée-moyenne-de-séjour-2019
Durée-moyenne-de-séjour-2020

Côté durée moyenne de séjour, novembre, décembre et janvier reste des mois où les séjours sont restés courts (2,7 jours/séjour environ) mais cela est reparti en février. Ouf, on retrouve une moyenne plus cohérente !

2 – Qu’est-ce qui a changé ?

Tout le monde fait la même chose !

mouton-agir

Je t’en parlais dans le paragraphe précédent, j’ai mis en place un changement qui littéralement a changé la donne.

Avant de te dire ce que c’est, je voudrais que tu comprennes une chose importante.

Proposer des appartement propre et bien décoré ne suffit plus aujourd’hui pour se garantir un remplissage (et donc des revenus) de haut niveau. Tu le constateras toi-même sur AirBnb ou sur Booking.com, tout le monde a compris qu’il faut être un minimum professionnel pour sortir du lot.

Ou plutôt pour rester dans la course !

Et tout le monde a donc bien compris qu’il fallait proposer de jolis appartements et faire de belles photos. Toutes les offres finissent par se ressembler !

Le seul moyen de se différencier devient le prix, et le prix le plus bas bien sûr car les clients ont un choix énorme.

Le détail qui change tout !

Cible-flèches-précision

Dans cette course au prix le plus bas, on ressort toujours perdant. Et je ne te conseil pas de rentrer dans ce jeu de fou !

Mais alors comment faire pour se distinguer ?

C’est là qu’il faut être plus malin que les autres et proposer quelque chose en plus qui nous différencie : les accessoires disponibles aux clients.

Les accessoires forment ces petits éléments qui facilitent la vie des clients une fois sur place ou alors qui rendent leur séjour vraiment agréable.

Cela peut être :

  • une DVDthèque,
  • un sèche-cheveux,
  • un plan de randonnée peu connu mais extraordinaire,
  • la liste des pizza les moins chère du quartier,
  • etc.

Un exemple concret

Cette liste n’a de limite que notre imagination. A nous de l’exploiter au mieux et proposer les meilleurs accessoires pour faire la différence.

C’est pour cela que j’ai choisi… roulement de tambour… une machine à pop corn !

Machine à pop corn

L’avantage est que cet accessoire est cohérent avec mon thème (tournage et cinéma) et a l’avantage d’être très visuel et esthétique.

Les clients s’imaginent immédiatement en train de s’en servir !

Cet accessoire m’a coûté 50€. Autant dire qu’il est déjà rentabilisé en un mois puisque les revenus du mois de février ont explosé.

3 – Un business qui prend de l’ampleur !

Développer ses services : un levier pour accroître son CA

service-tableau-marker

Je ne m’endors pas sur mes lauriers car la route est encore longue pour parvenir à réussir mon défi de 3000€/mois de revenus.

Alors j’ai poursuivi la recherche de nouveaux propriétaires qui souhaite bénéficier de mes services.

Pour accélérer, j’ai mis en place un nouveau service : le service de conciergerie.

Plus classique certes mais aussi plus facile et rapide à mettre en place, ce service ne nécessite presque aucun investissement de ma part. Le risque est donc plus faible.

Ce service de conciergerie, tu peux le retrouver sur cette page. Mis en place en novembre, j’ai convaincu 2 nouveaux propriétaires.

Une nouveauté à exploiter

Pour le premier appartement, il s’agit d’une colocation courte durée.

Non, je ne suis pas fou !

Cela combine le principe de la colocation et de la courte durée. En fait, la location se fait à la chambre voire au lit sur une courte durée. Les clients partagent le reste de l’appartement comme dans une colocation.

Il y a donc 2 chambres doubles et une chambre avec 4 lits superposés pour 91m2 au total.

Ce mode de location peut s’avérer très rentable mais le prix à la chambre et au lit reste relativement faible.

Afin de compléter notre offre, j’ai proposé au propriétaire de louer aussi l’appartement entier pour avoir plusieurs cordes à notre arc.

J’attend beaucoup du rendement de cet appartement prometteur même si des travaux restent à faire par le propriétaire pour que cela soit parfait.

Une affaire à haut potentiel

Parlons maintenant du deuxième appartement.

Il s’agit ici du rez-de-chaussée d’un pavillon qui est dédié à la location saisonnière.

Il est composé d’un chambre avec lit double, une chambre avec deux lits simples et le canapé du salon est convertible pour 2 couchages supplémentaires.

Au-delà de son état impeccable, il est situé à proximité de l’aéroport Roissy Charles de Gaulles et du Parc des Expositions avec ses nombreux salons.

Ce type de bien est finalement assez rare dans le secteur (6 couchages) ce qui le rend atypique. J’ai donc peu de concurrents ! C’est vraiment une bonne nouvelle !

Reste à voir si l’avenir nous donne raison d’y croire.

Comme je n’ai pas assez de recul pour le moment, je te présenterai les résultats de ces appartements dans le prochain bilan 😉

4 – J’en apprend toujours plus !

Comme la fois dernière voici les enseignements que j’en retire.

Un détail fait toute la différence

différence-démarquer

L’accessoirisation est capitale pour se différencier et quitter la course au prix les plus bas. On parle ici d’investissements faibles (ce sont des accessoires) mais qui change la donne car ils sont utiles et visuels.

Cela permet de créer le coup de coeur rien qu’au vu de la photo. Tu peux remplir ton agenda plus vite et louer plus cher. Bref, tu gagnes sur tous les tableaux.

L’importance de l’état d’esprit

impossible-possible-mindset

Je sais que tu l’as lu plusieurs fois ailleurs que sur ce blog mais je suis obligé de te parler de ça.

Si tu as tout lu jusqu’ici, tu as pu penser que cela a été simple de trouver de nouveaux propriétaires, de trouver une solution pour louer plus.

Mais cela est totalement faux !

Si je n’avais pas chercher en permanence comment satisfaire mes clients je n’aurais jamais pensé à l’accessoirisation. Si je n’avais pas persévéré dans la recherche de nouveaux propriétaires (j’en ai pris des rateaux !), je n’aurai jamais pu développer mon portefeuille de biens en gestion et augmenter mon chiffre d’affaire.

Alors garde bien en tête qu’il faut avoir cet état d’esprit d’entrepreneur pour parvenir à ses fins (et je n’y suis pas encore parvenu car mon défi n’est encore réussi).

5 – Ce défi avance, finalement ?

bilan-graph

Alors, justement, c’est la question.

Avec les éléments que je t’ai apporté, je stagne toujours à 600€ de revenus/mois.

Mais l’apport des 2 nouveaux biens devrait donner un coup de boost. Si je reste sur 500€ de revenus /bien en gestion, je devrais arriver à 1600€ environ. Les mois à venir me diront si j’ai raison mais je vais tout faire pour.

D’autant qu’il ne faudra pas relâcher la pression car seul 55% du chemin sera fait ! Il me manquera toujours 1400€.

Ma prochaine réflexion portera sur les actions à entreprendre pour atteindre mon objectif. Et il ne reste que 4 mois !

J’espère sincèrement que mon aventure te donnera envie de faire de même. Mais comprend bien une chose avant de te lancer : ce n’est pas une promenade de santé !

Cela nécessite de ne jamais rien lâcher, de ne pas avoir peur d’être (durement) jugé par les autres, de ne pas avoir peur de se tromper.

Si tu te reconnais dans ces qualités, c’est vraiment super mais le premier pas est toujours le plus dur ! Alors je t’invite à prendre quelques minutes de réflexion pour te poser les bonnes questions.

Si tu as des interrogations, alors pose-moi tes questions en commentaire en dessous. Je répond toujours aux personnes qui veulent s’investir et mener la vie de leur rêve.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 comments on “Remplacer un salaire de cadre en 12 mois : après 8 mois d’activité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *