Location saisonnière : 3 astuces pour un check in réussi

location-saisonnière-reception-accueil-check-in

Ca y est ! Tu es propriétaire de ton dernier appartement que tu comptes louer en location saisonnière !  Tu as déjà calculé la rentabilité et le cash flow associés à cette opération mais là, on rentre dans le vif du sujet !

15%, 20%, 25% de rentabilité, peut-être plus si tu optimises !

600€, 800€, 1000€ de cash flow par mois est prévu !

Wahou, tout cela fait réver !

Pourtant, tu sais que ce ne sera pas de tout repos car il y a des étapes cruciales à ne pas rater.

C’est le cas du check in, l’accueil de tes clients après qu’il aient réserver leur séjour.

Tu ne comprend pas pourquoi c’est une étapes clés ?

Lorsque tu te rends dans un hôtel, gardes-tu un bon souvenir si personne ne t’as accueilli, ne t’as remis les clés ou le numéro de ta chambre ? Serais-tu prêt à recommander à ton meilleur ami de séjourner dans cet hôtel qui néglige sa clientèle ?

La réponse à toutes ces questions est bien évidemment NON !

Alors je te donne 3 astuces pour réussir à tout les coups tes check in pour laisser un souvenir impérissable dans la tête de tes clients pour qu’ils reviennent encore et toujours dans ta location saisonnière… et pas celle de ton voisin !

C’est parti !

Guide-livre-lire

L’astuce n°1 : Elaborer et mettre à disposition un guide d’accueil

Un guide de quoi ? Pour faire quoi ?

Lorsque tu as rendez-vous à une adresse que tu ne connais pas, quel est ton premier réflexe ?

Tu vas utiliser Google maps ou un équivalent pour comprendre où se situe cette adresse, comment s’y rendre, comment est le quartier, qu’y a-t-il autour comme restaurant, etc.

En bref, tu cherches des informations pour mieux comprendre où tu te rends.

Tes clients qui se rendent dans ta location saisonnière sont exactement dans le même cas !

Au-delà de l’adresse, ils ont besoin de comprendre à qui s’adresser pour trouver les clés, comment entrer dans le bâtiment. Et une fois à l’intérieur, ils se demandent où sont les draps supplémentaires, où est la cafetière, comment on transforme le canapé convertible en lit pour y dormir.

Pour les aider, les guider, tu dois mettre à disposition de tes clients toutes ces informations.

On les regroupe dans un document que l’on appelle un guide d’accueil.

Ce guide est là pour que les clients se familiarisent avec les lieux parfois même avant qu’ils ne soient sur place.

Ce guide va les rassurer quant à l’accès et l’utilisation des appareils contenus dans l’appartement. D’autre part, cela rend plus professionnelle la relation que tu entretiens avec eux. Tu as ainsi de meilleures chances de rester graver dans leur mémoire (de façon positive).

Super mais comment créer ce document ? Qu’est ce qu’on y écrit ?

Nous ne sommes pas tous des Victor Hugo en herbe ! Alors pas de panique si tu es aussi dans ce cas, je vais te donner la structure d’un guide d’accueil.

Ce guide s’écrit en deux parties (qui peuvent faire l’objet de 2 guides séparés selon la quantité d’informations à y placer) : l’accès à l’appartement et les appareils de l’appartement.

Clé-où-trouver

L’accès de l’appartement va parler de comment le client va pouvoir rentrer dans l’appartement.

Cela signifie que tu peux expliquer :

  • comment se rendre à l’adresse depuis les transport en communs (train, métro, bus, etc),
  • qui contacter une fois sur place,
  • comment récupérer les clés,
  • à quel étage se trouve l’appartement,
  • quel couloir emprunter pour le trouver.

Ensuite, le matériel de l’appartement. C’est un point particulièrement important.

Pourquoi ? Tu connais bien le matériel en place. Tu l’as peut être toi-même utilisé.

Mais imagine pour quelqu’un qui ne connaît absolument rien et qui ne serait pas très débrouillard ou touche à tout.

C’est comme si tu devais monter un meuble Ikéa sans avoir la notice ! Il y a de forte chance pour que tu n’arrives pas au résultats attendus !

Alors le guide doit expliquer cela en détail. Pour cela, il te faudra prendre des photos du matériel et expliquer comment l’utiliser. Par exemple, si ta location saisonnière comprend un canapé convertible, prends des photos de chaque étape pour le déplier car le client doit pouvoir y arriver sans difficulté.

Fais cela pour tous les appareils qui te semblent “complexes” à utiliser. Voici une petite liste non exhaustive à adapter selon ton niveau d’équipement :

  • canapé,
  • lave-linge,
  • lave vaisselle,
  • machine à café (si besoin),
  • plaques de cuisson,
  • four,
  • etc.

Les atouts d’un tel guide

C’est bien, tu viens de passer une journée entière à prendre les photos étape par étape, à rédiger le descriptif et à mettre en forme un guide.

Alors tu espère que cela en vaudra la peine !

Je te réponds tout de suite : c’est un grand OUI !

Pourquoi ?

Tout simplement parce que peu de personnes mettent à disposition ce guide ! C’est une occasion en or pour se distinguer et rester graver à jamais dans la mémoire de ton client.

Une fois qu’il se rappelle de ton appartement, il devient alors plus susceptible de revenir (il est plus facile de convaincre un client de revenir que d’en convaincre un nouveau).

Mais ce n’est pas tout !

Ce client va parler de ton appartement, de ton accueil impeccable autour de lui. Il va te faire de la publicité gratuitement auprès d’autres personnes qui pourraient devenir tes clients.

Et quelle publicité !

Ferais-tu confiance plutôt à une publicité Facebook ou bien plutôt à un de tes amis qui te recommande un produit parce qu’il l’a déjà essayé ?

La réponse est claire : on fait confiance à son ami.

Maintenant que ton guide d’accueil est prêt, passons au moment où tu reçois physiquement tes clients. L’astuce n°2 va expliquer que faire pour rendre ce moment inoubliable.

Etre-sympas-sourire

L’astuce n°2 : Etre sympas

Mais quel rapport avec ma location saisonnière ? Moi, je veux du cashflow !

Justement !

Je vais te demander de fermer les yeux et de te rappeler la chose suivante.

Tu connais sûrement une grande enseigne de bricolage. Ces grandes surfaces où nous avons tous déjà mis les pieds. Il nous fallait de la peinture ou bien une perceuse car l’ancienne avait rendu l’âme.

As-tu déjà été servi par un vendeur qui faisait la tête horrible des mauvais jours ? Tu avais l’impression de l’embêter, d’ailleurs, c’est à peine un bonjour et un au revoir et puis c’est tout !

Tu repars avec le matériel dont tu avais besoin mais tu ne reviendra pas de sitôt car cette personne a montré une attitude qui ne donne tout simplement pas envi de revenir pour acheter autre chose. D’ailleurs, tu iras chez le voisin !

Et bien, c’est exactement la même chose avec ta location saisonnière !

Le check in est LE moment pour faire bonne impression au client (et avoir un avis positif à la fin). Contrairement à ce vendeur, tu veux que ton client revienne. Pour cela, rappelle-toi ce que tu as ressenti lors de cette expérience terrible.

Ok mais je fais quoi alors concrètement ?

C’est très simple : sois courtois, poli et souriant !

Tu veux que le client se sente accompagné et chaleureusement reçu pour qu’il garde un bon souvenir de son passage. Cela est la garantie de revenus avenir soit parce qu’il va lui même revenir dans ta location saisonnière, soit parce qu’il va te recommander auprès de ses proches.

Je met l’accent sur le sourire et l’accueil chaleureux mais il faut garder un autre point en tête : le client a envie de s’installer vite. Il ne faut donc pas non plus s’attarder.

Pourquoi cela ? Car après un voyage en avion un peu long ou bien tout simplement car il est tard ou l’heure de passer à table !

Les clients sont comme nous, ils ont envi d’être rapidement à l’aise et tranquilles, surtout après une journée longue et fatigante.

Alors, mets-toi à la place de tes clients et tu comprendras vite !

sceptique-question-interrogation

Cela me paraît trop facile pour fonctionner vraiment !

Cela peut sembler trop simple, je te l’accorde, mais je peux te garantir que tous les hôtes ne le font pas.

Et c’est une erreur aussi énorme que la Tour Eiffel !

Alors maintenant, je veux que tu évite le piège suivant : tu ne dois pas te précipiter non plus car le client ne veut pas se sentir mal à l’aise.

“Tu viens de dire qu’il fallait faire vite ! Je n’y comprend plus rien moi !”

C’est vrai, c’est ce que j’ai dit !

Mais tu dois trouver le juste milieu pour satisfaire tes clients. Et chaque client est unique. Il n’y a donc pas de comportement unique à adopter.

Dans ce chapitre, je parle de relations humaines. Il y a donc une part de feeling qui nous est propre et qui est propre à chaque client. C’est cela que tu dois détecter et tu dois adapter ton attitude selon la personne que tu as en face de toi.

Ok, je te demande de travailler, là !

Mais qui a dit que une location saisonnière réussie se faisait sans aucun effort ?

Certainement pas moi !

Par contre, il possible de fournir un effort minimum pour optimiser son temps et satisfaire malgré tout ses clients.

Il s’agit de déléguer le check in de sa location saisonnière.

Voyons cela tout de suite dans le chapitre suivant.

délégation-réseau

L’astuce n°3 : Déléguer l’activité de check in

Je sais déjà qu’il faut déléguer à un prestataire !

Je sais que je te parle de quelque chose que tout le monde recommande de faire.

Mais je dirais plutôt :

quelque chose que tout le monde recommande de faire, que quelques uns font mais que peu font avec réussite !

Au final, ce que l’on veut, c’est pouvoir gagner plus avec la location saisonnière tout en travaillant moins !

On veut gagner du temps pour le consacrer à autre chose : nos proches, nos passions, etc.

C’est une belle philosophie… que peu savent réellement mettre en place !

La raison à cela ?

Déléguer implique plusieurs actions essentielles pour maintenir voire développer la réussite de notre location saisonnière.

Dis-moi comment faire !

Pas de panique, j’y arrive 🙂

Le point essentiel sera de choisir un prestataire. Il existe plusieurs solutions pour déléguer ou automatiser le check in de sa location saisonnière :

  • passer par une agence immobilière,
  • utiliser une boîte à clé,
  • passer par une société de conciergerie.

Voici les principaux avantages et inconvénients de chacune des solutions.

agents-immobiliers

Passer par une agence immobilière

Avantages :

  • une grande présence sur tout le territoire
  • une réputation de la marque de l’agence déjà en place

Inconvénients :

  • ce n’est pas le plus expert car ce n’est pas son métier premier
  • un rapport qualité/prix rarement au niveau attendu
coffre-à-clé

Utiliser une boîte à clé

Avantages :

  • peu coûteux (35€ pour un modèle solide)
  • le check in peut avoir lieu à n’importe quelle heure

Inconvénients :

  • pas de relation client (donc impossibilité de rester graver dans sa mémoire)
  • contrainte de pose liées à la copropriété (emplacement dans les parties communes)
homme-d-affaire-conciergerie

Passer une société de conciergerie

Avantages :

  • ce sont des experts dans le domaine de la location saisonnière
  • un très bon rapport qualité/prix

Inconvénients :

  • une présence territoriale plus faible qu’une agence immobilière (concentré près des grandes agglomérations en général)
  • Rien d’autres !

Tu me recommandes quoi au final ?

Sans aucune hésitation, je te recommande de passer par une société de conciergerie car l’enjeux financier auprès de tes locataires est trop grand pour le confier à des non experts ou de négliger l’impact que peut avoir le check in dans la durée pour tous tes clients.

Si tu cherche une telle société, tu peux consulter ma page où je présente mon activité de conciergerie. Cela pourra sûrement t’aider à comprendre le fonctionnement.

C’est cool, je suis prêt à déléguer maintenant !

Attention tout de même !

Je veux te parler d’un point essentiel à la délégation. Cela vaut pour n’importe quelle activité que tu voudrais déléguer à un prestataire : le CONTRÔLE !

La plupart du temps, on oublie que déléguer une activité quelle qu’elle soit, c’est se “séparer” d’une activité mais c’est aussi s’en créer une autre. Nous devons contrôler que tout est correctement réalisé.

Pour cela, fixe-toi une fréquence à laquelle tu va contrôler ce que fait ton prestataire. Cela permet de maintenir une visibilité sur ce qui se passe et éviter les dérives.

et-maintenant-interrogation

On arrive au bout de cet article… Et maintenant ?

Déjà,

FÉLICITATION !

Tu viens de lire cet article qui a été très intense et je tiens vraiment à t’encourager pour la suite car tu le mérites !

Avant de commencer à le lire tu rêvais de rentabilité élevé, de cashflow qui viendrai te créer une retraite anticipée…

Si tu appliques tous les conseils de cet article, je n’ai aucun doute sur la réussite que tu auras. Tu pourras profiter de tes proches ou encore réaliser tes passions !

Je te souhaite tout cela, je te souhaite toute la réussite que tu mérites.

MAIS !

Je veux absolument que tu sois conscient que se lancer dans la location saisonnière nécessite une vraie expertise et d’y passer du temps.

C’est particulièrement vrai lorsque l’on débute. On pense que ce sera une promenade de santé mais ce n’est pas vrai ! Je préfère être franc avec toi !

Par contre, si tu es assidu et que tu appliques ces conseils, alors tu seras en bonne voie pour réaliser tes rêves !

Je sais que la majorité des personnes n’appliquent pas ces conseils… mais ils ne réussissent pas à leur plein potentiel non plus !

Alors, commence déjà par créer ton guide d’accueil. Une fois que tu auras réalisé cela, tu verras que tu pourras enchainer la suite avec moins de difficultés.

Si malgré tout,

tu sens que tu n’avances pas, alors laisse un commentaire en bas de cet article pour en discuter.

Je compte sur toi. Vas-y. Fonce.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •