Comment devenir libre grâce à l’immobilier ?

Devenir-libre-paysage

La liberté ! Cette notion revient tous les jours, sur tous les sujets de notre vie et tout le monde sur terre est concerné ! Mais comment atteindre ce graal ? Dans cet article, je t’explique comment je procède pour y accéder par le biais de l’immobilier.

1 – Enrik, c’est quoi être libre pour toi ?

Alors, je vais devoir te briser le coeur : il n’y a pas de réponse unique et absolue !

En fait, il y a autant de réponses différentes que d’êtres humains sur Terre !

Cela ne t’aide pas du coup. Mais je vais te donner mon point de vue sur le sujet.

Libre-menotte-cassee

Pour moi, la liberté, c’est être libre dans ses choix et dans son mode de vie. Pour cela, avoir des revenus minimum est indispensable.

Plus concrètement, cela se traduit de 3 façons :

  • Etre libre de son temps : choisir quel moment et quelle durée sont consacrés au travail, à la famille, à soi-même, à ses amis, à ses loisirs, etc.
  • Etre libre de son lieux c’est-à-dire, pouvoir se trouver n’importe où sur terre et pourtant continuer à faire ce que l’on aime.
  • Etre libre dans son travail signifie d’être indépendant et être son propre patron.

Si tu me suis, tu sais que je m’appuie sur l’immobilier disposer de revenus nécessaires (tu retrouveras un article où je parle de mon changement de vie).

2 – Pourquoi choisir l’immobilier ?

Immobilier-jeux

Je te remercie de ta question !

L’immobilier a deux avantages considérables :

  • Tout d’abord, il est tangible, palpable. Lorsqu’on parle d’un appartement ou autre, on peut le voir, le toucher contrairement à d’autres vecteurs d’investissement comme la cryptomonnaie.
  • Ensuite, l’immobilier assure une certaine stabilité. Même si la valeur de la pierre varie en fonction des périodes, cela reste cyclique et globalement à la hausse. Et il n’y a aucune raison que cela change, nous avons tous besoin de nous loger. Cette stabilité a tendance à rassurer car on retrouve pas cela dans d’autres investissements comme la bourse par exemple.

Maintenant il existe de très nombreuses manières de tirer parti de l’immobilier.

3 – Comment faire alors ?

Je ne vais pas décliner toutes les possibilités offertes par l’immobilier car cela serait très très long !

Mais je veux partager avec toi mes 2 préférences.

a) Tout d’abord, l’investissement immobilier locatif. Il s’agit d’acheter un bien (appartement ou maison) dans le but de le louer et en tirer des revenus locatifs. C’est une source de revenus très connue et qui fonctionne.

Voici mon exemple.

Lorsque j’étais salarié, j’ai acquis 2 appartements, un immeuble de rapport de 4 appartements et un local commercial que je met en location. Ces biens immobiliers génèrent 4885€ de loyer par mois auquel il faut retirer les mensualités de crédit, les charges et les impôts : 2800€.

Mon premier appartement après travaux

Ce qu’il faut retenir ici c’est que j’ai fait 2 choix importants :

  • diversifier mes investissements pour diluer les risques,
  • pratiquer la division pour augmenter la rentabilité.

b) Ma 2ème façon de tirer parti de l’immobilier est la location professionnelle.

4 – C’est quoi la location professionnelle en immobilier ?

Il s’agit d’un concept de relocation de logement.

Cela consiste à louer un appartement classique à un propriétaire pour le relouer soi-même à quelqu’un d’autre en courte durée.

Si tu ne sais pas ce qu’est la location courte durée, j’en parle très simplement dans un article qui explique cela.

Location-signature-contrat

En changeant le type de location, on augmente la rentabilité ce qui permet de s’acquitter de son loyer auprès du propriétaire tout en conservant une marge.

Ce type d’activité doit être professionnalisé pour trouver une rentabilité encore meilleure.

Ce concept a 3 avantages :

  • un investissement égale à 0 pour chaque bien pris en charge. En effet, nous restons locataires d’un bien et ne devons donc pas lever de fond comme pour un achat.
  • la rapidité d’exécution. Si tu as déjà acheté un bien immobilier, tu sais que le délais pour devenir propriétaire est de 3 mois minimum avec tous les aléas liés à l’obtention du crédit, les délais du notaire. Avec la méthode de location professionnelle, tu signes le bail avec le propriétaire et tu peux directement rechercher des locataires en courte durée.
  • la réponse à un besoin véritable des propriétaires et des locataires. En effet, ce concept innovant propose une nouvelle alternative aux propriétaires désireux de rentabiliser leur bien sans s’en occuper mais aussi pour les locataires qui vont pouvoir bénéficier d’un logement de qualité professionnelle (entretien, décoration, etc)

5 – Je ne peux pas faire ça, cela est trop risqué pour moi !

Risques-saut-dans-le-vide

Beaucoup de personnes sont frileuses lorsqu’il s’agit de risque.

Cela est dû au fait que prendre des risques est vu comme quelque chose de négatif dans notre éducation et notre société. Or il s’agit ici de prendre des risques mesurés.

Le principale risque pour cette activité est de ne pas remplir suffisamment son agenda de location de courte durée.

Si le bien que tu prends en charge n’est pas rentable, tu peux :

  • augmenter le prix,
  • améliorer la qualité de l’offre,
  • tout simplement rompre le bail avec ton propriétaire pour réorienter sur un autre bien.

Et puis, je dis toujours

qu’il faut faire ce qui nous fait le plus peur pour vivre avec intensité, goût et passion !

Cet article participe à l’événement interblogueurs autour de “La construction de l’indépendance financière” du blog Construire son Indépendance.

6 – On peut continuer à en parler ?

Dis-moi en commentaire si tu veux vivre en toute liberté et ce que tu mets en place pour y parvenir !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •